Après de brillantes études de théologie protestante, à la fin de la guerre de 1914-1918, Emil Bock renonça à une carrière universitaire pour se consacrer au renouveau du christianisme et de la théologie biblique dont l’impulsion, fécondée par l’Anthroposophie de Rudolf Steiner, continue à vivre dans le mouvement de “la Communauté des chrétiens”. Il présida aux destinées de ce mouvement de 1938 à 1959, après la mort du pasteur Friedrich Rittelmeyer, qui en fut le principal fondateur.

Informations supplémentaires